1 -  Accueil 2 -  Week-ends 3 - Emotions
4 - Sur nous 5 - Ressources 6 - Contact

Retour vers la page d'accueil

 

VEILLEES DE PRIERE :

Page faite le 22 octobre 2012. Toute dernière mise à jour faite le 13 septembre 2018 à 2h du matin

 

Paroisse Saint-Louis d'Antin (Paris 9ème)

Pour les personnes qui sont à Paris, et plus largement pour inviter à être en communion de prière pour la vie, nous pourrions aussi annoncer les veillées mensuelles de prière pour la vie de Saint Louis d’Antin.

Messe solennelle à 19h30, offerte à l'intention des enfants qui n’ont pas vu le jour et de leurs familles, suivie d’un temps d’adoration médité et co-animé avec le groupe de prière Abba, Mère de Miséricorde et La Vigne de Rachel.

Si vous êtes à Paris, nous vous invitons aux veillées mensuelles de prière pour la vie de Saint Louis d’Antin. Même éloignés, vous pouvez nous rejoindre et être en communion pour cette prière pour la vie

 

 

http://www.saintlouisantin.fr/

 

VEILLEES DE PRIERES POUR LA VIE


2018 : 25 janvier, 22 février, 22 mars, 25 avril, 31 mai, 28 juin,
25 octobre, 22 novembre 2018 et 13 décembre 2018

 

2017 : 19 octobre, 16 novembre, 14 décembre

 

 

 

 

 

SOMMAIRE DES DERNIERES VEILLEES

ADORATION POUR LA VIE DU 19/10/2017

ADORATION POUR LA VIE DU 28/09/2017

 

 

 

 

 

ADORATION POUR LA VIE DU 19.10.2017


Thème : Avec Saint Jean Paul II, le Pape François, tous les Saints et Notre Dame du Rosaire
(Fête de Saint Jean Paul II le 22 octobre - Toussaint le 1° novembre)


1ère méditation : « Il faut être prêts pour le salut qui arrive, prêts pour la rencontre » (Pape François 11.10.17)
« Restez en tenue de service, votre ceinture autour des reins, et vos lampes allumées. Soyez comme des gens qui attendent leur maître à son retour des noces, pour lui ouvrir dès qu’il arrivera et frappera à la porte » (Lc 12,35-36). En ce temps qui suit la résurrection de Jésus, {…} les chrétiens ne s’installent jamais. {…} Ce monde requiert notre responsabilité et nous l’assumons tout entière et avec amour. Jésus veut que notre existence soit laborieuse, que nous ne baissions jamais la garde, pour accueillir avec gratitude et étonnement chaque nouveau jour qui nous est donné par Dieu. Chaque matin est une page blanche que le chrétien commence à écrire avec ses œuvres bonnes. Nous avons déjà été sauvés par la rédemption de Jésus, mais maintenant nous attendons la pleine manifestation de sa seigneurie : quand enfin Dieu sera tout en tous (cf. 1 Cor 15,28) (11.10.17) »
«  Et il y a un Père qui pleure avec nous, un Père qui nous attend pour nous consoler, parce qu’il connaît nos souffrances et a préparé pour nous un futur différent. La mort et la haine n’ont donc pas le dernier mot, la vie a un sens. » (23.08.2017) « L’avenir n’est pas seulement l’œuvre de nos mains mais est avant tout une préoccupation constante de la providence de Dieu. Tout ce qui est opaque deviendra un jour lumière. Il faut être prêts pour le salut qui arrive, prêts pour la rencontre car rien n’est plus certain, dans la foi des chrétiens, que ce “rendez-vous”, ce rendez-vous avec le Seigneur quand il viendra » ( P.François 11.10.17)

Père, nous t’adorons et nous te rendons grâce pour ton dessein bienveillant sur notre humanité. Nous te supplions d’illuminer de ton Saint Esprit chacun et tous, spécialement les dirigeants du monde, afin de susciter l’espérance « dans l’attente vigilante du retour du Seigneur » ; et de nous garder de ‘‘la mondanité’’. Qu’en regardant le Christ crucifié nous soyons « en veille, comme une sentinelle, face aux démons qui entrent en sourdine dans la vie de l’homme, tranquillement, sans faire de bruit {…} y compris avec leurs idées et leurs inspirations {…} ils entrent dans son cœur et de l’intérieur ils commencent à changer cet homme, ».( « C’est une possession diabolique un peu ‘de salon’ (…). C’est ce que le diable fait lentement, dans notre vie, pour changer les critères, pour nous conduire à la mondanité. Il se camoufle dans notre façon d’agir, et nous nous en apercevons difficilement. Et ainsi, cet homme… devient un mauvais homme, un homme oppressé par la mondanité. Et c’est ce que veut le diable : la mondanité. {…} Elle se détruit devant la Croix du Seigneur ») (P. François 13.10.17 Homélie Ste Marthe)

2° méditation : « L'homme et sa vocation suprême se dévoilent dans le Christ. » (Saint Jean Paul II)
« La miséricorde {…} est capable de se pencher sur chaque enfant prodigue, sur chaque misère humaine, et surtout sur chaque misère morale, sur le péché. Lorsqu'il en est ainsi, celui qui est objet de la miséricorde ne se sent pas humilié, mais comme retrouvé et «revalorisé». Le père lui manifeste avant tout sa joie de ce qu'il ait été «retrouvé» et soit «revenu à la vie». Cette joie manifeste qu'un bien était demeuré intact: un fils, même prodigue, ne cesse pas d'être réellement fils de son père. {…} Cela exprime d'une façon simple, mais profonde, la réalité de la conversion. Elle est l’expression la plus concrète de l'œuvre de l'amour et de la présence de la miséricorde dans le monde humain. {…} La miséricorde se manifeste dans son aspect propre et véritable quand elle revalorise, quand elle promeut, et quand elle tire le bien de toutes les formes de mal qui existent dans le monde et dans l'homme. (IV 68) « En devenant pour les hommes le modèle de l'amour miséricordieux envers les autres, le Christ proclame, {…} l'appel à la miséricorde qui est une des composantes essentielles de la morale de l'Evangile. Il ne s'agit pas seulement ici d'accomplir un commandement ou une exigence de nature éthique, mais de remplir une condition d'importance capitale pour que Dieu puisse se révéler dans sa miséricorde envers l'homme: «Les miséricordieux... obtiendront miséricorde». (La Divine Miséricorde, 30)

Gloire à Toi, Jésus Miséricordieux, qui « as éclairé le mystère de notre mort. » Poussé par Toi, « dont Esprit est à l’œuvre au fond des cœurs », que grandisse le « peuple de la vie », « appelé à défendre et protéger la vie humaine, surtout dans le sein maternel, dans l'enfance, la vieillesse et le handicap. »(Pontifex 14.10) Que grandisse le peuple de tes frères et sœurs témoins de ta Divine Miséricorde, Toi qui nous dit : « Je ne suis pas la mort, Je suis la résurrection et la vie, crois tu cela ? ». « Toute notre existence se joue ici, entre le versant de la foi et le précipice de la peur.»
(P. François 18.10.17)
3°méditation : Marana tha ! Viens, Seigneur Jésus ! (Ap 22,20). C’est le refrain de toute existence chrétienne ! 
« Celui qui donne de l’espérance au monde n’est jamais une personne soumise. Jésus nous recommande de l’attendre sans rester les mains dans les poches. {…}  Il n’y a pas de bâtisseur de paix qui, à la fin, n’ait pas compromis sa paix personnelle, assumant les problèmes des autres. La personne soumise n’est pas un bâtisseur de paix mais un paresseux, quelqu’un qui ne veut pas se déranger. Alors que le chrétien est un bâtisseur de paix quand il risque, quand il a le courage de risquer pour apporter le bien, le bien que Jésus nous a donné, nous a donné comme un trésor. Tous les jours de notre vie, redisons cette invocation que les premiers disciples, dans leur langue araméenne, exprimaient par les mots Marana tha, et que nous retrouvons dans le dernier verset de la Bible : « Viens, Seigneur Jésus ! » (Ap 22,20). C’est le refrain de toute existence chrétienne : dans notre monde, nous n’avons besoin de rien d’autre que d’une caresse du Christ. Quelle grâce si, dans la prière, les jours difficiles de cette vie, nous entendons sa voix qui répond et nous rassure : « Voici que je viens sans tarder » (Ap 22,7).Pape François 11.10.2017
Marie, Mère de Jésus et notre Mère, confiants en ton intercession, au cœur de ce mois du Rosaire, avec toi nous prions avec confiance, au nom de tous les frères et sœurs de Ton Fils. Nous sommes assurés que tu rejoins en particulier « tous ceux qui acceptent plus facilement l'amour miséricordieux de la part d'une mère. »
Conseil du Pape François : « N’ayez jamais peur. Dieu est tellement meilleur que nos misères et Il nous aime tant.
Avancez comme un enfant auprès de sa mère et qui se sent en sécurité. Nous aussi auprès de la Vierge nous nous sentons en sécurité.
Elle est notre garantie. Je veux vous donner un conseil : n’abandonnez jamais le Rosaire. 
Priez le Rosaire, comme la Vierge l’a demandé, et priez aussi pour moi. » (Centenaire Fatima 13.10.2017)
De Saint Padre Pio : « Récitez le Rosaire et récitez-le tout le temps et autant que vous le pouvez ».
Et de Charles Péguy : « Allons, dit Dieu, récitez votre chapelet et gardez l’esprit en paix. »

 

CHANTS :

Nous t’adorons, ô Père, dans ton temple, nous t’adorons en esprit et en vérité. Tu habites nos louanges, nous t’adorons en esprit et en vérité.
Car un jour près de toi vaut mieux que mille ailleurs, Je
désire habiter dans ton temple.
Car un jour près de toi vaut mieux que mille ailleurs, Je désire habiter dans ta maison Seigneur



Restez en tenue de service et gardez vos lampes
allumées soyez comme des gens qui attendent leur maitre à son retour.
- Soyez comme des gens qui attendent leur maitre à son
retour des noces pour lui ouvrir dès qu’il frappera à la porte.
- Heureux les serviteurs que le maitre à son arrivée trouvera en train de veiller
- Amen, je vous le dis il prendra la tenue de service, les fera passer à table et les servira chacun à son tour


Miséricorde de Dieu cachée dans le Très Saint Sacrement,
Voix du Seigneur qui nous dit du Trône de sa Miséricorde : « Venez à Moi, Venez à Moi. »
1- Pourquoi redoutes tu, Mon Enfant, le Dieu de Miséricorde? Ma sainteté ne m’empêche pas d’être Miséricordieux. Regarde c’est pour toi que j’ai institué le Trône de la Miséricorde sur la terre. Ce Trône c’est le Tabernacle.
2- De ce Trône de Miséricorde, je désire descendre dans ton cœur. Regarde, aucune suite ne m’entoure, aucune garde ; tu as accès à Moi à tout moment, à chaque heure du jour Je désire parler avec toi et t’accorder des grâces.
3- Ma Miséricorde est plus grande que ta misère et que le monde entier. C’est pour toi que je suis descendu du Ciel sur la terre et Me suis laissé clouer à la Croix. Pour toi j’ai permis que Mon Très Saint Cœur soit percé d’un coup de lance. Je t’ai ouvert la Source de Miséricorde.
4- Viens et puise les grâces de cette source. Puise les avec l’instrument de la Miséricorde qu’est la confiance. Il ne rejette jamais un cœur plein d’humilité. Ta misère fait naufrage dans l’abime de ma Miséricorde.
5- Enfant, ne me parle plus de ta misère, car je l’ai déjà oubliée. Blottis toi dans mes plaies, et puise à la Source de vie tout ce que ton cœur peut désirer. Bois à longs traits et tu ne t’arrêteras pas en chemin. Contemple l’éclat de Ma Miséricorde, glorifie Ma Miséricorde. 


Maranatha ! L´Esprit et l´Épouse disent : "Viens Seigneur ! Viens Jésus, nous t´attendons !"
Maranatha ! Nos cœurs te désirent : de ton sein jaillit l´Esprit Saint, l´eau de la vie !


Ô Marie Mère de Jésus, donne moi ton Cœur si beau ; Ô Marie Mère de Jésus donne moi ton Cœur si pur,
Donne moi ton Cœur Immaculé si plein d’amour et d’humilité, afin que je puisse recevoir Jésus dans le Pain de vie, afin que je l’aime comme tu l’as aimé et que je sois tout à Lui !

Notre cité se trouve dans les cieux, nous verrons l'épouse de l'Agneau,
Resplendissante de la gloire de Dieu, Céleste Jérusalem.
1 - L'Agneau deviendra notre flambeau. Nous nous passerons du soleil.
Il n'y aura plus jamais de nuit Dieu répandra sur nous sa lumière.
2 - Dieu aura sa demeure avec nous, Il essaiera les larmes de nos yeux,
Il n'y aura plus de pleurs ni de peines, car l'ancien monde s'en est allé.
3 - Et maintenant, voici le salut, le règne et la puissance de Dieu,
Soyez donc dans la joie vous les cieux, Il règnera sans fin dans les siècles.

Prière de Saint Jean Paul II : encyclique l’Evangile de la vie n°105 :
« O Marie, aurore du monde nouveau, Mère des vivants, nous te confions la cause de la vie: regarde, ô Mère, le nombre immense des enfants que l'on empêche de naître, des pauvres pour qui la vie est rendue difficile, des hommes et des femmes victimes d'une violence inhumaine, des vieillards et des malades tués par l'indifférence ou par une pitié fallacieuse. Fais que ceux qui croient en ton Fils sachent annoncer aux hommes de notre temps avec fermeté et avec amour l'Evangile de la vie. Obtiens-leur la grâce de l'accueillir comme un don toujours nouveau, la joie de le célébrer avec reconnaissance dans toute leur existence et le courage d'en témoigner avec une ténacité active, afin de construire, avec tous les hommes de bonne volonté, la civilisation de la vérité et de l'amour, à la louange et à la gloire de Dieu Créateur qui aime la vie. »

Prochaines veillées d’adoration pour la vie les 16.11, 14.12.2017

25.01, 22.02, 22.03, 25.04, 31.05, 28.06. 2018

 

 

ADORATION POUR LA VIE DU 28/09/2017

Thème : Avec Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face,

Sous la puissante protection de Saint Michel, nous préparer à l’ouverture du mois du Rosaire


 

« Qui est le plus grand ? Jésus prit un enfant, le plaça à côté de Lui et dit : ‘celui qui accueille en mon nom cet enfant, c’est moi qu’il accueille. Et celui qui m’accueille accueille aussi celui qui m’a envoyé. Et celui d’entre vous tous qui est le plus petit, c’est celui-là qui est grand. »Luc 9-46

« Gardez vous de mépriser aucun de ces petits : car, je vous le dis, leurs anges aux cieux se tiennent constamment en présence de mon Père qui est aux cieux. » Matthieu 18-10


 

1ère méditation : « A mes Petits Frères du Ciel » (Poème de Thérèse)

 

Heureux petits Enfants avec quelle tendresse Le Roi des Cieux Vous bénit autrefois et combla de caresses Vos fronts joyeux !

Vous avez contemplé les immenses richesses

Du Paradis

Avant d’avoir connu nos amères tristesses

Chers petits Lys.

Vous êtes sans combats parvenus à la gloire

Des conquérants ;

La Sauveur a pour vous remporté la victoire

Vainqueurs charmants !

Le Bon Dieu vous apprend comment Il fait les roses, L’oiseau, les vents

Ici bas nul génie ne sait autant de choses

Que vous enfants !...

C’est vous que Le Seigneur me donna pour modèle

Saints Innocents

Je veux être ici-bas votre image fidèle

Petits Enfants.

Ah ! Daignez m’obtenir les vertus de l’enfance,

Votre candeur,

Votre abandon parfait, votre aimable innocence

Charment mon cœur

Oui, je veux augmenter la candide phalange

Des Innocents

Mes souffrances, mes joies, je les offre en échange d’âmes d’enfants.

Parmi ces Innocents je réclame une place

Roi des élus

Comme eux je veux au Ciel baiser ta douce Face O mon Jésus !...

Béni sois-tu, Père, pour le don des Saints Innocents, modèles d’abandon parfait. Avec Thérèse, qui a espéré contre toute espérance, donne-nous, Seigneur, sa confiance intrépide en suivant le modèle des Petits Enfants. Père, prends pitié de nos aveuglements qui induisent tant de mépris de la vie de tous ces plus petits d’entre nous dans notre monde.


 

2° méditation : (Du poème de Thérèse : ‘pourquoi je t’aime ô Marie’)

«Tu nous aimes Marie comme Jésus nous aime et tu consens pour nous à t’éloigner de Lui. Aimer c’est tout donner et se donner soi-même Tu voulus le prouver en restant notre appui.

Le Sauveur connaissait ton immense tendresse Il savait les secrets de ton cœur maternel, Refuge de pêcheurs c’est à Toi qu’il nous laisse quand Il quitte la croix pour nous attendre au Ciel. »

Béni sois-tu, Seigneur Jésus, pour le don de Marie ta Mère et notre Mère, modèle incomparable d’amour et d’accueil de la vie. Apprends-nous, Marie, Refuge des pêcheurs, à dire « oui »à la vie, et lorsque nous ne pouvons pas, merci de venir le dire avec nous. Avec Thérèse, qui a voulu partager la table des pêcheurs, découvre-nous, Seigneur, l’appel de Ta Miséricorde infinie.

3°méditation : (Du poème de Thérèse ‘Vivre d’amour’)

«Vivre d’amour, c’est, ô mon Divin Maître,

Te supplier de répandre tes Feux !...

Ah ! Glorifie ton Eglise Immortelle


 

A mes soupirs, Jésus, ne sois pas sourd

Moi, son enfant, je m’immole pour elle

Je vis d’Amour… »

Marie, Epouse de l’Esprit Saint, aide tous les vivants à accueillir les Feux de l’Amour Divin. Reine des cœurs, avive en nous et en tous la soif d’amour. Avec Thérèse, Patronne des missions, qui a tenu à marcher pour un missionnaire : aide chacun à recevoir « le don de manifester l’Esprit en vue du bien de tous »et révèle-nous le secret de la solidarité entre tes enfants.

Reine du Très Saint Rosaire, suppliez pour nous la Trinité Sainte, d’éclairer puissamment et remplir de sagesse tous les hommes de bonne volonté ; tout spécialement les dirigeants de notre pays et les projets de lois oubliant ou négligeant des valeurs essentielles propres à la personne, même la plus petite, sa dignité, et la grandeur de l’amour conjugal et parental. Avec Saint Michel Archange et les Saints Anges dont vous êtes la Reine, venez à notre secours et protégez chacun, chacune et tous, des plus petits aux plus aînés...

 

Adoration pour la vie 28.09.2017Jésus Roi d’Amour, J’ai confiance

En Ta Miséricordieuse Bonté

Prosternez-vous devant votre Roi. Adorez-le de tout votre cœur.
Faites monter vers sa majesté des chants de gloire Pour votre Roi des rois !

Vous serez vraiment grands, dans la mesure où vous êtes petits,
Vous serez alors grands dans l´amour, vous serez alors grands dans l´amour

O Mère Bien Aimée, malgré ma petitesse comme toi je possède en moi Le Tout-Puissant
 Mais je ne tremble pas en voyant ma faiblesse : Le trésor de la mère appartient à l’enfant
 Et je suis ton enfant, ô ma Mère chérie tes vertus, ton amour, ne sont-ils pas à moi ?
 Aussi lorsqu’en mon cœur descend la blanche Hostie Jésus, ton Doux Agneau, croit reposer en toi !

(Poème Thérèse Enfant Jésus « pourquoi je t’aime Marie »)


Pour renaître sous le souffle de l'Esprit de Dieu, soyez pauvre et confiant, comme un enfant.

  1. Nul ne peut entrer dans le Royaume de Dieu, à moins de renaître de l’Eau et de l’Esprit.

  2. La grande espérance, c’est Dieu. Si nous espérons, nous obtiendrons Dieu.

  3. Tel est l’enfant, un être pauvre et confiant, convaincu que sa pauvreté est son plus précieux trésor.

 

Ô Marie Mère de Jésus, donne moi ton Cœur si beau ;

Ô Marie Mère de Jésus donne moi ton Cœur si pur,

Donne moi ton Cœur Immaculé si plein d’amour et d’humilité,

afin que je puisse recevoir Jésus dans le Pain de vie,

afin que je l’aime comme tu l’as aimé et que je sois tout à Lui !

 

Réjouis-toi, fille de Sion,

Pousse des cris de joie, Israël, Pousse des cris d'allégresse, Fille de Jérusalem.


1 - Tous tes péchés ont été effacés, ton ennemi chassé.

Le Dieu d'Israël, Adonaï est venu vers toi, ne crains pas.

2 - En ces temps-là nous prophétiserons sur toi, Jérusalem ;

Et nous te dirons, Sion, Sion, relève les bras, car voici ton Roi.

3 - Oui, le Seigneur est au milieu de toi, comme un héros qui sauve.

Il te sauvera, il te réjouira, Il fera de toi, un sujet de joie.


Prière de Jean Paul II dans L’Evangile de la Vie : Marie, aurore du monde nouveau

O Marie, aurore du monde nouveau, Mère des vivants, nous te confions la cause de la vie: regarde, ô Mère, le nombre immense des enfants que l'on empêche de naître, des pauvres pour qui la vie est rendue difficile, des hommes et des femmes victimes d'une violence inhumaine, des vieillards et des malades tués par l'indifférence ou par une pitié fallacieuse. Fais que ceux qui croient en ton Fils sachent annoncer aux hommes de notre temps avec fermeté et avec amour l'Evangile de la vie. Obtiens-leur la grâce de l'accueillir comme un don toujours nouveau, la joie de le célébrer avec reconnaissance dans toute leur existence et le courage d'en témoigner avec une ténacité active, afin de construire, avec tous les hommes de bonne volonté, la civilisation de la vérité et de l'amour, à la louange et à la gloire de Dieu Créateur qui aime la vie.


 

Saint Michel Archange, de votre lumière éclairez nous !

Saint Michel Archange, de vos ailes protégez nous !

Saint Michel Archange, de votre épée défendez nous !


 

Prochaines veillées d’adoration pour la vie les 19.10, 16.11, 14.12.2017

25.01, 22.02, 22.03, 25.04, 31.05, 28.06. 2018

Eglise Saint Louis d’Antin - Mère de Miséricorde – Groupe de prière Abba- La Vigne de Rachel

Saintlouisantin.fr – meredemisericorde.org – groupeabba.org – lavignederachel.net

 

 

Retour en haut de cette page